facebook3 twitter3 linkedin youtube

Produire du contenu audio pour Adobe Captivate - Part 1 - La normalisation Produire du contenu audio pour Adobe Captivate - Part 1 - La normalisation

Dans la(les) catégorie(s) : Adobe Audition / Adobe Captivate / Audio / eLearning


Cet article est paru pour la permière fois sur le site www.dbr-training.eu


L'audio a toujours été l'une de mes passions. Quand j'étais étudiant, j'ai même commencé des études d'ingénieur du son, et il m'arrive encore aujourd'hui de mixer quelques concerts. 

Cet article est le premier d'une série dans laquelle je vais partager avec vous ma façon d'utiliser Adobe Audition pour créer du contenu audio de haute qualité pour mes projets d'eLearning

Normaliser un clip audio dans Captivate

“Normaliser” est le label d’un des boutons radio que l’on trouve dans la boîte de dialogues “Ajuster le volume” de Captivate.  Cette boîte de dialogue est un trésor bien caché de Captivate. Pour y accéder, il faut cliquer sur le bouton “Ajuster le volume” qui se trouve dans la botte de dialogue “Object Audio” ou “Slide Audio”.

LA bôite de dialogue Normaliser de Captivate
La boîte de dialogues "Normaliser" de Captivate

Pour monsieur Tout-le-Monde qui n’est pas au courant du processus de traitement de l’audio, l'expression “Normaliser un clip audio” ne veut probablement rien dire. Aussi, Adobe propose une chouette petite explication (voir la capture d’écran ci-dessus). Selon cette explication, Normaliser veut dire “Sélectionner le meilleur volume”. Si vous voulez en savoir un peu plus, continuez la lecture....

Qu’est-ce que la Normalisation?

Selon Wikipédia, “La normalisation audio est un processus qui consiste à augmenter ou diminuer l'amplitude d'un enregistrement audio dans un rapport constant sur toute la durée, de façon à ce que l'amplitude de crête ou la valeur efficace de crête ou le volume perçu atteigne un niveau défini à l'avance, la norme.”

Je pense qu’il s’agit là d’une bonne définition.

Tout d’abord, elle nous apprend d’où vient le terme de “Normalisation”. Lorsque l’on normalise, on définit un certain niveau de décibels comme étant la norme et on amène le volume d’un ou de plusieurs enregistrements à cette norme.

Ensuite, cette définition explique clairement que normaliser un enregistrement audio ne résulte pas toujours en une augmentation du volume sonore.  En effet, si le niveau du fichier original est supérieur à la norme, le processus de normalisation diminuera le volume sonore du fichier en question. Pour être tout à fait clair, la normalisation n’est pas systématiquement une augmentation du volume sonore.

Enfin, cette définition suggère qu’il y a plusieurs types de normalisations possibles. Passons brièvement en revue ces types de normalisation.

La normalisation de crête

La normalisation de crête change le volume sonore de l’ensemble d’un clip audio de façon à ce que la plus haute crête atteigne la norme.  La plupart du temps, on définit cette  norme comme étant le niveau maximal qu’un système audio numérique peut supporter (soit un niveau de 0db).

L'image suivante montre la forme d'onde d'un enregistrement brut dans Adobe Audition. 

La forme d'onde d'un fichier brut. La flèche rouge indique la crête la plus élevée

Le fichier audio représenté par cette image n'a encore subi aucun traitement. La flèche rouge représente la crête la plus élevée, c'est à dire le point le plus éloigné de la médiane (qui représente le silence). Notez que ce point n'est pas forcément au dessus de la ligne médiane. Il peut être en-dessous également. Ce qui compte, c'est que ce soit le point le plus éloigné de la médiane, peu importe la direction (haut ou bas).

Prenez le temps d'écouter ce fichier audio

Concrètement, imaginons que la plus haute crête d’un fichier audio atteint un niveau de sonore de -9 db.  Cela veut dire qu’il manque 9db à cette crête pour atteindre le niveau maximum possible.  La normalisation de crête va donc appliquer un gain de 9 db à l’ensemble du fichier.  En faisant cela, on s’assure que le fichier utilise l’ensemble de la plage dynamique disponible sans ajouter la moindre distorsion au son.

La forme d'onde suivante représente le même fichier son que plus haut, mais avec une normalisation de crête appliquée. Remarquez que la crête la plus haute est maintenant à 0db.

Le même fichier son auquel on a appliqué une normalisation de crête

Remarquez que si la plus haute crête se trouve déjà au niveau de la norme ou proche de la norme dans le fichier original, le processus de normalisation aura peu voire pas d’effet sur votre enregistrement.

Prenez le temps d'écouter cette version. Portez votre attention sur le volume général du fichier comparé à l'exemple précédent.

Dans Adobe Audition, sélectionnez l’ensemble du clip à normaliser et utilisez le menu Effets-> Amplitude et Compression -> Normaliser (processus)

La normalisation de volume.

La normalisation de volume change aussi le niveau sonore des fichiers audio, mais cette fois, le but est d’amener le volume moyen d’un clip à la norme et non plus son niveau de crête.

Imaginons par exemple que le niveau moyen d’un clip audio est de -6 db.  Nous désirons appliquer une normalisation de volume à ce clip afin d’amener son niveau moyen à -3db (autrement dit, on fixe la norme à -3db).  Dans cet exemple, un gain de 3 db est appliqué à l’ensemble du clip.

L'image ci-dessous représente toujours le même fichier audio auquel on a appliqué une normalisation de volume à -3db. Remarquez que la crête la plus éloignée de la médiane se trouve un peu avant la distortion.

Le même fichier avec une normalisation de volume à -3db

De nouveau, prenez le temps d'écouter cette version du fichier. Vous devriez remarquer un niveau sonore un peu moins élevé que dans l'exemple précédent, mais supérieur au premier exemple. 

Maintenant, imaginons que dans cet exemple le niveau de crête de clip (qui a un niveau moyen de -6db) est de -2db.  En appliquant la normalisation de volume décrite plus haut, on amènerait cette crête à +1db, soit 1 db au-dessus du niveau maximum autorisé par un système audio numérique.  En conséquence  de quoi, de la distorsion apparaît dans le fichier. Et la qualité du son s’en trouve fortement réduite.

L'image suivante montre le même fichier auque on a appliqué un niveau excessif de normalisation de volume. Remarquez que les crêtes dépassent le maximum permis, ce qui provoque de la distortion.

trop de normalisation de volume
trop de normalisation de volume appliquée au fichier.

Pour écouter ce fichier, je vous invite à réduire le volume de votre système d'écoute. Vous devriez clairement entendre la distortion amenée par l'excès de normalisation de volume

Dans Adobe Audition, la normalisation de volume se trouve dans le menu Effects -> Match Volume

Conclusions

La premièrechose que je fais presque systématiquement quand j'enregistre un clip audio pour l'un de mes projets Captivate est d'appliquer une normalisation de crête avec une norme fixée à 0db (ou 100%). En faisant cela, je fais en sorte que mon clip audio utilise l'ensemble de la plage dynamique permise par mon système, mais sans introduire de distortion. Une telle normalisation a deux avantages principaux

  1. Sachant que je vais normaliser mon clip audio dans Audition après l'enregistrement, je peux me permettre de baisser légèrement la sensibilité de mon micro lors de la prise de son. Cela me donne une "marge de sécurité" supplémentaire et m'évite d'introduire de la distortion lors de l aprise de son. L'inconvénient est que cette technique introduit un peu de bruit de fond, mais il existe des techniques très simples pour réduire, voir même supprimer, le bruit de fond.
  2. Puisque le clip audio utilise la totalité de la plage dynamique disponible, les traitements audio qui vont suivre (égalisation, réduction de bruit, compression, etc...) vont être bien plus efficace et conserver beaucoup mieux la qualité originale du son.

J'utilise Adobe Audition pour de tels traitement, mais le commande "Sélectionner le meilleur volume" de Captivate fonctionne très bien également.


Commentaires

Poster un Commentaire

(*)Champ Requis